AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Claudia Lancourt [En construction?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claudia



Nombre de messages : 3
[ Love ] : Mon éternel, disparu...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Claudia Lancourt [En construction?]   Jeu 12 Fév - 21:35

NOM & PRENOM
Claudia Lancourt
« Sans toi je ne suis qu'une fleur sans eau, à peine éclose que déjà fanée. »

(Deux ou trois icons 100*100 de votre personnage)



I . IDENTITY

    # Nom :Lancourt
    # Prénom :Claudia
    # Date de Naissance ://
    # Age :10 ans d'apparence en réalité plus de 350 ans.
    # Espèce :Vampire
    # Age lors de la transformation :10 ans
    # Regime alimentaire :Boit le sang des humains.
    # Clan :


II . CHARACTER

    # Portrait physique :
    Claudia ayant l’apparence d’une petite fille de 10 ans n’est évidement pas très grande. Toisant tout juste les 1m40 elle aura toujours cette air de poupée de porcelaine fragile, magnifique mais à la fois intrigante. Son visage possède donc encore les rondeurs de l’enfance, rond ses joues sont saillantes et lui donne un air enfantin lorsqu’elle sourit. Ses lèvres sont parfaitement dessinées, d’une rondeur exquise elles sont pulpeuses à souhait. Son regard est d’un bleu presque gris, étincelant mais glacial il est étrangement fixe sous ses boucles blondes de poupée et semble lire en vous comme un livre ouvert.
    Sa peau est de nacre, d’une blancheur parfaite, douce et satinée elle est également glaciale comme la glace.
    Son corps est élancé et elle n’est évidemment pas dotée des courbes généreuses des femmes.
    Souple et féline la sensualité qui se dégage de sa personne est étonnante de la part d’une si jeune personne qui semble pourtant déjà avoir vécu plusieurs vies.
    Pour ce qui est de ses vêtements Claudia à bien évidemment était forcée de s’adapter à son temps. Elle s’habille cependant sobrement le plus souvent d’un jean et de polo col roulé de différentes couleurs son favori étant le rouge. Claudia attache souvent ses magnifiques cheveux blonds en chignon ce qui renforce alors son aspect « noble » donnant cette folle illusion qu’elle vient tout droit d’une autre époque.
    Coquette malgré tout, elle prend soin d’elle et présente toujours des ongles parfaits enduit d’un rouge à ongle transparent, elle aime aussi enduire ses lèvres d’un baume à lèvre aux senteurs florales qui les colorent légèrement de rose brillant.

    # Personnalité / Caractère :
    IL serait difficile de définir le caractère de Claudia tant celle-ci a changé depuis la disparition de son bien aimé.
    Semblable à une coquille vide, Claudia observe la vie défiler sous ses prunelles bleues sans pour autant lui accorder la moindre importance. Blessé au plus profond de son être, la mort de Louis vibre en elle comme une blessure béante que le temps ne saura jamais guérir. D’humeur toujours sombre Claudia continue de sortir que la nuit étrangement apaisée par la lueur de l’astre lunaire. Silencieuse, discrète et effacée elle ne s’occupe en rien de la vie des mortels qui sont pour elle de simple proie qu’elle tue sans aucun remord apparent. Avec eux elle se montre froide et distante refusant de leur parler, tuant la plupart des personnes qui croiraient trouver une gamine égarée.
    Avec les vampires c’est légèrement différent car, étrangement, depuis la mort de Louis Claudia ne supporte plus la présence d’aucun vampire quel qu’il soit. Elle se montre donc froide, arrogante, sarcastique et provocante une vraie peste à qui on aurait envie de donner des baffes. Doté d’une grand sens de la répartie Claudia ne se laisse en aucun cas marcher sur les pieds. Détestant qu’on empiète sur son territoire elle n’hésitera pas à remettre le premier vampire qu’elle croise à sa place.
    Sauvage et indépendante Claudia n’a, depuis longtemps, plus besoin de personne. Aimant la solitude elle c’est habitué à cette souffrance qui ne la quitte jamais et c’est à présent la maîtriser bien que, parfois celle-ci devient si mordante qu’elle sombre alors dans un état comateux proche du sommeil humain. Claudia aime particulièrement ces rares instants car elle lui semble alors le voir et l’entendre.
    La plupart du temps morose il lui arrive cependant, parfois, de retrouver un semblant de bonheur et notamment lorsqu’elle se livre à de longues heures de course dans la forêt. Claudia aime particulièrement courir cela lui permet de se vider la tête et elle s’adonne de plus en plus à ces joies qui lui permettes le temps de quelques heures d’oublier Louis.
    DE plus en plus exigeante avec le temps, son arrogance la force à chasser dans ce qu’elle appelle ‘le grand monde’ adoratrice du sang des familles puissantes il n’est pas rare de la voir partir dans des grandes villes d’Europe afin de causer quelques meurtres qui la rempliront d’allégresse le temps de quelques secondes.
    Sadique et violente Claudia lorsqu’elle chasse ne respecte en rien la vie des humains, elle joue avec eux, les effraies puis les morts violement ayant plaisir à les entendre hurler de peur et de douleur. Prédatrice donc mais également excellente traqueuse Claudia est déterminée prêt à tout pour faire sienne la proie qu’elle a choisie. Etant intelligente et calculatrice il serait dangereux de prendre ses menaces à la légère car Claudia est une vampire qu’il ne faut surtout pas provoquer.
    Passionnée et fidèle Claudia a un grand sens de la loyauté, son amitié est précieuse, son amour un cadeau tombé du ciel et elle ne supportera aucune trahison si cela venait à se produire Claudia se vengerait d’une seule et même façon brutal : en tuant.
    Instable et complexe ses humeurs changent rapidement prenant souvent à l’improviste la personne à qui elle parle. Ainsi, elle peut passer d’une morosité à un brusque excès de colère.
    Incontrôlable Claudia est buté et n’écoute aucun conseil agissant selon son bon vouloir partant du principe que la parole des autres vampires ne vaut rien. Ce trait de caractère vient certainement son aversion nouvelle pour ceux de sa race.
    Paradoxalement, Claudia se montre attentionnée avec l’humaine qui partage sa vie. Portant le nom de Lucie celle-ci est condamnée à demeurer dans un fauteuil roulant pour le restant de ses jours. Elle n’a que 50 ans et c’est sans doute son silence, sa discrétion et sa froideur qui pousse Claudia à s’occuper d’elle. Car bien qu’elle ne le dise elle éprouve un tant soit peu d’amour pour Lucie et lui est reconnaissante de la couvrir ainsi sans lui poser de question. Parfois, elle se doute que celle-ci est devinée son secret, doute qui cependant, ne l’inquiète pas consciente que Lucie ne la trahira jamais.
    Artiste dans l’âme Claudia, lorsqu’elle ne sort pas, c’est à dire le plus souvent la journée s’adonne à des activités artistiques dans lesquelles elle se complait. Formidable joueuse de piano, dessinatrice de talant, elle aime particulièrement faire des portraits de Lucie qui, prostrée dans son fauteuil se laisse dessiner une légère lueur ravit animant son regard d’habitude vide.
    Vide et mort, comme celui de Claudia dont l’esprit est toujours ailleurs. Bien loin de la vie, de l’autre côté de l’horizon, dans la mort noire et effrayante en compagnie de celui qui gonflait autrefois son cœur.
    Raffinée et élégante Claudia a apprit à aimer son reflet d’éternelle jeune fille aussi aime telle se pomponner passant parfois de longues heures dans la salle de bain de sa petite maison, à s’observer dans la glace essayant sans cesse de dompter sa folle chevelure, s’amusant à maquiller ses lèvres et ses yeux, se rajoutant un peu de poudre aux joues pour chasser cette blancheur affreuse qui lui rappelle que trop souvent sa véritable nature.

    Claudia n’est donc pas fondamentalement méchante, juste profondément meurtri par la disparition de son bien aimé auquel elle portait un amour incommensurable. Refermée et instable elle reste malgré tout une petite fille seule, affreusement seule.
    Cependant rien ne pourra changer cet état sauf si quelqu’un parvient à la dompter puis, à la soigner ce qui risque d’être long et difficile si cela n’est pas impossible...

    # Particularité(s) :

Claudia peut "fermer" son esprit de façon à ce que personne ne puisse lire en elle.
Ayant était fait très jeune Claudia est incapable de transformer un humain en vampire tout comme elle ne peut se nourir que d'animaux.
Le soleil à trop long terme fini réellement par lui brûler la peau et elle n'a pas véritablement d'explication à ce phénomène.
IV . OTHER

    # Avatar / Acteur :
    Kristen Dunst enfant.
    # Code :ilovolvo


V . AND YOU?

    # Pseudo :
    L.G
    # Prénom :
    Camille
    # Date de Naissance :
    1992
    # Goûts (musique, séries, films) :
    J'aime énormément la saga de fascination bien que je ne partage pas les mêmes croyances que Stephanie Meyer sur les vampires. Mon film favori reste Entretien avec un vampire inspiré des livres d'Anne Rice. J'aime énormement lire et mon auteur favori est Yasmina Kadra. Niveau musique je suis très branchée Rock, j'adore Likin Park, paramore, Metalica, NIrvana, etc...
    # Connaissance du forum :
    # Appréciation du forum :

Très beau disign mais, je ne comprends pas pourquoi personne ne post et pourquoi beaucoup de lieu sont vérouillés.


Dernière édition par Claudia le Jeu 12 Fév - 23:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apple Blue



Nombre de messages : 81
Age : 22
Date d'inscription : 28/12/2008

Casier Judiciaire
[ Level ]: 1
[ Espèce ]: Vampire
[ Friends ]:

MessageSujet: Re: Claudia Lancourt [En construction?]   Jeu 12 Fév - 21:51

    Saluuuut !
    Enfin des gens qui viennent <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia



Nombre de messages : 3
[ Love ] : Mon éternel, disparu...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Claudia Lancourt [En construction?]   Jeu 12 Fév - 21:55

III . HISTORY
Claudia était âgée de 10 ans lorsqu’elle fut transformée en vampire. Petite fille sans père, elle vivait seule avec sa mère dans un des quartiers malfamés de Paris. Sa mère portant alors le nom de Catherine Lancourt était une simple marchande de fruit dont les maigres sous rapportés leur permettait tout de même de vivre. Claudia, petite fille joyeuse mais, discrète passait ses journées à parcourir un Paris à l’époque dangereux. Mais, peu importait pour la jeune fille déjà maligne et qui, plus d’une fois échappa aux mains des hommes peu scrupuleux et avide de jeunes corps. A l’époque, Claudia n’avait qu’une obsession, aider sa mère et c’est pour cela qu’elle vivait si dangereusement, volant de la nourriture, du lait seule boisson qui ne risquait pas de leur refiler de maladie mortelle.
La vie était donc particulièrement difficile cependant, elles étaient heureuses et Claudia ne se plaignait jamais de la dureté de sa vie. Jusqu’à ce que la peste débarque...
Maladie à l’époque inconnue apportée par les rats qui, au 18ème siècle affluaient dans Paris. Inutile d’expliquer le chaos qui suivit la naissance de la maladie. Des centaines de personnes mourraient chaque jour le visage à jamais figé dans une expression d’une longue agonie. Pour Claudia, la mort n’avait jamais été aussi proche et elle n’avait pas l’odeur dont elle s’en était fait l’idée. Pour elle, la mort devait être douce et survenir à la fin de la vie posant un voile doré sur vos yeux se fermant alors doucement. Alors pourquoi ? Pourquoi tant de douleur et de peur apporté par elle, l’infâme mort qui aussi puissante qu’un ouragan venait balayer sa vie de jeune fille ?
Sa mère ne travaillait plus depuis deux semaines. Ereintée, le teint livide, le regard absent elle semblait chaque jour un peu plus incapable d’avaler ne serrai-ce qu’un morceau de pain. Claudia passait alors ses jours à ses côtés, dormant que très peu afin de pouvoir lui verser quelques gouttes de lait dans l’espoir de la réhydrater un tant soit peu.
Cependant, la petite fille ne pouvait se voiler la fasse. La mort avait fait irruption dans sa maison et s’était cruellement attaquée à sa mère. Désespérée Claudia chercha longtemps de l’aide avant d’être à son tour atteinte de la maladie.
La fatigue d’abords, la perte de l’appétit, puis, peu à peu, la peur. Une terrible peur déchirant ses entrailles sans qu’elle ne puisse luter contre elle. Claudia mourrait et c’est en cette nuit sans lune alors qu’elle serrait sa mère morte depuis trois jours qu’il fit irruption. Un homme de 24 ans à peine, au regard verdoyant étincelant d’une étrange tristesse. Claudia sans réfléchir se jeta dans ses bras pleurant sur ses épaules lui demandant, le suppliant de sauver sa mère. Louis, car tel était le nom de cet homme ne résista pas, la petite sentait si beau et il n’avait pas mangé depuis si longtemps... Ses crocs se plantèrent dans le cou de la jeune fille qui s’agrippait alors à sa veste dans un geste d’effroi.
Louis, s’arrêta alors que Claudia était au seuil de la mort. Persuadé de l’avoir tué, dégoûté de lui même il la posa sur le lit et se leva rapidement lorsqu’un deuxième homme apparu. Grand, d’une beauté sans pareil, un vampire. Il était alors le compagnon de Louis, celui qui l’avait fait alors qu’il se mourrait dans son lit de nombreuses semaines plus tôt.
Louis s’enfuit et erra de longues heures dans Paris lorsque Lestat revint le chercher. Louis, le suivit et découvrit la petite fille qu’il croyait avoir tué dans le lit.
Lestat en fit l’une des leurs dans l’espoir de garder Louis près de lui car celui-ci, menaçait chaque jour de s’enfuir laissant son compagnon seul à nouveau.

Claudia devint vampire et, dès sa première nuit demandait du sang. Lestat, chasseur chevronné adorateur de la mort lui offrit sa première victime humaine.
Se fut lui qui s’occupa de son éducation vampirique et Louis qui lui apprit à lire, à écrire, à dessiner. Claudia était brillante mais, exigeante et elle dépassa bientôt Lestat dans sa passion de tuer. A eux deux, ils en venaient à des familles entières sans que jamais Louis ne participe à leur ‘orgie’. Il faut savoir que Louis n’était pas un vampire comme les autres. Morose, solitaire il refusait, au début de sa vie, de se nourrir d’humains ayant encore trop de respect pour eux.
Cependant, il changea lorsque Lestat fit de Claudia une vampire cependant, il ne partageait pas cette passion de la mort chassant juste parce qu’il en avait besoin, pour vivre...

Le temps passe plus vite pour les mortels lorsqu’ils sont heureux et pour eux, c’était pareil, 30 années c’étaient écoulées depuis la transformation de Claudia qui, malgré les années gardait ce physique de parfaite jeune fille.
Ne se souvenant pas de sa vie d’humaine elle ignorait pourquoi son corps ne changeait pas mais, commençait à avoir des doutes sur ce qu’elle avait été « avant ». C’est un soir alors qu’ils se baladaient que Claudia vit cette femme. Agée d’une vingtaine d’années elle avait la beauté, la fraîcheur de la jeunesse et l’odeur délicieuse d ‘une proie goûteuse. Pour Claudia, se fut la révélation, elle voulait devenir elle...
La nuit suivante alors qu’elle s’occupait à dessiner Lestat fit son entrée dans sa chambre portant à la main une poupée de porcelaine qu’il lui offrit. Glacial, Claudia posa sur lui un regard suspicieux.

- Pourquoi m’offrir une poupée la même nuit, chaque année ?
- Je ne sais pas, je ne m’en étais jamais rendu compte.
- Serai-ce mon anniversaire ?
Lestat ne répondit pas prenant une vieille poupée de chiffon qu’il lui avait offerte des années auparavant.
- Tu devrais en jeter, il y en a qui son si... Vieilles...
- Très je les jette !
Hurla t-elle en proie à une colère folle, se dirigeant vers l’endroit où elle entassait toutes ses poupées.
Les envoyant voler dans la pièce Lestat vit bientôt la jeune femme créole que Claudia avait trouvé plus tôt. Furieux les deux vampires s’hurlèrent dessus lorsque Louis fit son entrée. Impossible de tempérer la fureur de Claudia qui demandait à Lestat comment il s’y était prit, pour la faire devenir ce qu’elle était aujourd’hui. Il lui répondit que cela était en son pouvoir un sourire provoquant sur les lèvres.
Claudia tourna les talons et à l’aide d’un couteau coupa ses cheveux blonds. Ils repoussèrent aussitôt et c’est, rageuse qu’elle partit de la maison.
Louis la rejoignit plus tard et l’emmena dans son ancienne maison. Là, il lui révéla ce qui c’était passé et Claudia partit hurlant qu’elle les haïssait tout les deux.

Deux heures plus tard elle rejoignit Louis qui, sur le balcon de leur maison observait la rue l’air ailleurs. Claudia s’approcha et Louis la prit avec la tendresse d’un père et la passion d’un amant dans ses bras lui expliquant que jamais elle ne deviendrait comme cette vieille dame au coin de la rue qui distribuait des fleurs aux passants.
Claudia l’acceptait car elle l’aimait, Louis était sa mère, son père mais aussi son amour est tout deux vivaient une relation bien plus forte que les autres. Cependant, Claudia désirait une chose, tuer Lestat pour ne vivre qu’à ses côtés.

Lestat fut tué trois nuits plus tard alors que Claudia s’approchait de lui, lui offrant deux enfants comme cadeaux afin qu’ils puissent faire la paix.
Lestat but, le sang des enfants, déjà morts... Hors il lui avait stipulé dès sa ‘naissance’ qu’il ne fallait jamais boire le sang d’un mort. Claudia saisissant un couteau égorgea Lestat lorsque Louis arriva. Il l’enveloppèrent d’un linge blanc et l’abandonnèrent dans un marais putride, aux bras de la mort.

Les cent années qui s’en suivirent fut les plus belles de leur ‘vie’, euphorique Louis cédait à tout les caprices de Claudia qui, épanouit vivait le plus parfait des amours avec son compagnon. Uni dans l’éternité les séparer aurait du être impossible.
Un soir, alors qu’ils étaient revenus à Paris un homme étrange vint les voir. Un vampire tout comme eux à la peau de nacre et aux longs cheveux noirs. Armand, tel était le nom de ce vampire qui vouait une attirance extrême envers Louis. Armand, savait lire dans l’esprit des gens et c’est ainsi qu’il découvrit le nom de Lestat demeurant enfoui dans la mémoire de Louis. IL découvrit le meurtre et condamna Claudia à mort la trouvant trop fragile, trop jeune, « il est interdit de les faire si jeune ! » pour reprendre son expression exacte.
Louis se sacrifia à la place de Claudia lui hurlant de fuir mais, surtout de vivre, quoi qu’il arrive elle devait vivre !
La dernière vision que Claudia est de Louis, est de son visage tordu de douleur et de son corps mordu par les flammes...

Le reste de la vie de Claudia ne fut que solitude. Vivant dans l’ombre elle ne sortait que la nuit pour se nourrir et, le reste du temps, restait tapis dans la froideur d’un tombeau dans un cimetière putride de Phoénix. Ville étincellante qu’elle avait trouvé en partant pour les Amérique. Elle y était demeuré jusqu’à ce jour où elle entendit parler de Forks. Petite ville où le soleil perce rarement.
Elle partie donc pour cette ville et y demeure aujourd’hui. Dans une petite maison, à la périphérie de la ville avec une vieille femme handicapée qui l’adopta sans hésiter. Claudia n’a jamais mordu cette femme et se contente de s’occuper d’elle car elle lui offre une couverture parfaite une enfant vivant seul n’étant pas vraiment discret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia



Nombre de messages : 3
[ Love ] : Mon éternel, disparu...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Claudia Lancourt [En construction?]   Jeu 12 Fév - 23:21

Arf j'ai du faire un petit changement poké ma présentation est trop longue et, comme je n'ai pas terminé... Apple, merci pour ton mess de bienvenue mais, je peux te demander de le supprimer s'il te plais ? Comme ça toute ma présentation sera à la suite et ce sera plus lisible. Je suis désolée mais je n'avais pas prévu que ce serait aussi long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claudia Lancourt [En construction?]   Aujourd'hui à 18:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Claudia Lancourt [En construction?]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première construction diapo
» forum en construction
» Forum en construction et malgré tout un membre circule sur le forum
» Forum en construction ( Aide )
» probleme avec le forum en construction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BEFORE PLAYING♥ :: #En attente-
Sauter vers: