AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 encore un matin; libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Cartwright



Nombre de messages : 12
Age : 24
[ Mood ] : (:
[ Quote ] : Tout n'est qu'une question de temps
Date d'inscription : 22/12/2008

Casier Judiciaire
[ Level ]: 2
[ Espèce ]: Vampire
[ Friends ]:

MessageSujet: encore un matin; libre   Dim 25 Jan - 16:44

Connaissez-vous beaucoup de jeunes femmes souriant à être parfaitement normale, d'aller au lycée avec le sourire d'être normale, de marcher normalement, de s'habiller normalement? Personnellement je n'en ai vu aucune à forks depuis que je suis arrivée. Je n'ai jamais accordé d'importance aux femmes quand j'étais encore un peu enfin quand j'étais mortelle. Comme presque toutes les jeunes femmes j'étais attirée par la gente masculine, les fesses, les yeux, le sourire .. Maintenant que j'étais un vampire, quoi que j'avais encore du mal depuis le temps à l'accepter je ne voulais plus vivre une histoire d'amour, peut-être que je le vivrai un jour ou l'autre mais ce n'étais plus ma priorité aujourd'hui. Je voulais m'intégrer un minimum à ce qu'aurait du être ma vie il y a bien longtemps. Je m'étais levée très tôt, je vivais chez une grand-mère, Abby de son surnom, qui était forte gentille et qui surtout ne demandais pas d'argent car je n'avais encore trouvé aucun travail. Je m'étais douché et habillais très rapidement avec ce vieux jean qui m'avait accompagné tout au long de mon périple et un vieux t-shirt trouvé au puce, il avait le logo d'un groupe de musique 'Aérosmith' j'aimais bien leur musique mais je m'en foutais carrément, on m'avait dit que les gens de cette époque jugeait sur les apparences et je trouvais cela totalement débile. C'est vrai que voir des jeunes filles habillait comme des prostituées portait sur le jugement et je ne les comprenait pas. Je rêvais de rencontrer des personnes simples et normales avaient qui j'aurai pu m'entendre un minimum. Mais j'avais terriblement peur de faire une gaffe et de les mordre, de les tuer ou d'en faire tout ce qu'un humain n'aurait jamais pu faire. C'est surement pourquoi je m'étais inscrite ici, pour relever le défi et être une humaine comme les autres ce qui me rassurait c'est que je savais qu'ici il y avait des gens comme moi mais au moindre problème je ne pourrais aller vers eux car j'avais toujours été habituée à vivre seule sans aide. Après avoir rencontré quelques personnes d'ici et là venu me parler ce qui était un véritable exploit sois je souriais sois je répondais froidement comme je l'avais toujours fait. Je sais que la plupart on peur de venir me parler, leur pouls s'accélère et il font n'importe quoi à cause du stress entre les rires nerveux et répéter les choses vingt fois, je n'y accorde pas beaucoup d'importance, cela ne me fait pas rire et je ne trouve pas cela débile car à leurs places je sais que j'aurais réagis de la même façon.
J'étais arrivé au niveau du lycée et je ne m'en étais pas rendue compte je pensais tellement en ce moment, le pire c'est que je devenais lunatique, je voulais avoir des amis, moi qui n'avais jamais voulu en avoir alors que deux secondes plus tard je n'en voulais pas. Je voulais trouver un travail pour l'argent alors que ne voulais même pas chercher. Je savais que je commençais par Maths et je savais que j'arriverai en retard car je détestait les Maths, j'étais une littéraire, je lisais 'Roméo et Juliette' tous les soirs toujours le même acte car j'adorais les histoires d'amours impossible car pour moi ça avait toujours été les plus vrais. Je ne crois pas les histoires simples, banales ou on a rien à se dire, je crois aux histoires durs ou on pleure et on veut partir, tout plaquer mais ou on le fait pas. J'étais maintenant au niveau des casiers et je cherchais encore le mien, la sonnerie avait sonné il y a déjà quelques minutes, je ne m'en souciais plus. Quand je tomba enfin sur mon casier, je m'aperçus que j'étais à coté du casier d'une fille qui apparemment aimée le rose .. Je ne savais même pas qu'on avait le droit de repeindre son casier, c'était très rose voir un peu trop, c'est clair qu'elle ne sera pas mon amie celle là. Et voilà on juge sur les apparences. J'ouvris mon casier et trouva mon livre de maths, je me retourna vivement quand quelqu'un me bouscula, je ne l'avais même pas vu venir, le comble pour un vampire. j'étais resté droite sans bouger, j'avais plus de force que n'importe quel humain par contre la personne était par terre et mes affaires aussi ..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shady.avenue.free.fr
 
encore un matin; libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Democracy : player vidéo du monde libre
» qui a vu nacho libre
» Nom de domaine libre mais innaccessible via FA
» Thème libre forumactif
» Libre accès à votre PC sans risque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: FORKS♥Raining.City&Vampires.Territory :: #Forks High School :: #Casiers&Couloirs-
Sauter vers: